logo du site

N°29

Color Cuir

n°29 rue de trans, 83300 Draguignan

Activité

Réparation de cuirs et selleries automobile.

Description

Nettoyage, recoloration, réparation de cuirs, finition antitache et selleries automobile.

Contacter l’artisan

Tél : 06 41 86 24 78

Ferailleur chiffonnier « Marsiglia »

Dans la famille « métiers d’autrefois » nous trouvons le ferrailleur, chiffonnier. Les anciens ont sans doute connu ce très vieux métier, aujourd’hui oublié. Souvent ambulant, passant dans les villes, villages, campagnes, le rôle du chiffonnier consistait à récupérer, ou acheter toute sorte d’objet ou de matière première, comme ici chez Marsiglia, des peaux de lièvres et de lapins. Il fallait ensuite vendre ces lots à des entreprises ou des usines de transformation. Ancêtre du tri sélectif que nous connaissons aujourd’hui. 

Les matières recherchées étaient nombreuses, “ferrailles, boîtes de conserves, fourrures, verre etc..”

Déplaçant ses trouvailles à l’aide d’une petite charrette, le plus souvent tirée par un âne et parfois même un chien, ce solitaire était pour son époque d’une réelle utilité publique. Ce travail s’éteint dans les années 60.

Il est, par la suite, remplacé par son gendre, Marcel Depierre, tapissier en meubles.

Le saviez vous ?

Le ferrailleur

Le métier de ferrailleur au moyen-âge

Les ferrailleurs se nomment les “ Ferrons  » au moyen-âge. 

Véritable recycleur avant l’heure, le ferrailleur, sous catégorie des chiffonniers, récoltait toutes sortes de ferrailles, fer blanc, boites de conserves, métaux divers, cuivre, étain, laiton, le tout destiné à la métallurgie en général ou à l’artisanat.

Si ce métier a disparu en France et dans de nombreux pays développés, il existe toujours massivement, comme en Afrique, en  Inde où les récupérateurs informels jouent un rôle considérable dans la gestion des déchets.