logo du site

N°57

Artisans à proximité

Marc Aubé

quartiers des arts rue de trans Draguignan

Le café inventé

Vitrine de Atelier 45 quartier des arts rue de trans Draguignan

Atelier 45

Oyé Oyé Citoyens,

Nous avons besoin de votre aide !!  

Nous sommes toujours à la recherche de témoignages ou d’anecdotes concernant la vie de ce quartier au  XXème siècle.

Nous faisons donc appel à vos souvenirs,

Vous êtes peut-être le témoin clé tant recherché..  

Votre mission :

Partagez vos témoignages pour notre plus grand bonheur et celui des visiteurs à l’adresse mail suivante:

contact@draguignan-quartierdesarts.fr

Maison Hilarion Casimir

Étienne Garcin, historien, poète.

Né dans cette maison en 1784,  Étienne Garcin est lexicographe, historien et poète. Il est un temps enseignant à Grasse. Cet autodidacte, grand travailleur et grand voyageur, écrit beaucoup : Dictionnaires Provençal- Français, poésies Provençales, et autres ouvrages.

Il se passionne pour l’histoire, le passé provençal et l’archéologie localeNe se contentant pas d’un savoir théorique, il se rend en excursion, parcourt à pied la plus grande partie de la Provence, interrogeant partout les gens sur les légendes, les coutumes, les curiosités du pays. 

Il recherche les monuments et les débris des civilisations disparues, note les particularités ethniques, archéologiques, historiques ou économiques comme celles du langage. 

Il est probable que, de son vivant, l’homme devait être un conteur prodigieux. Instruit à l’école des Maîtres, aidé de leurs conseils, Étienne Garcin se serait fait un nom. Celui qu’il laisse, modeste, a droit à notre respect et à notre gratitude. Il est synonyme de ténacité dans l’effort intelligent et le noble dévouement à la petite patrie et à la science.

Sources:  Frédéric Mireur, “Les rues de Draguignan et leurs maisons historiques”