logo du site

N°65

Cayssials Tennis

n°65 rue de trans, 83300 Draguignan

Activité

Atelier/Boutique

Description

Spécialiste Cordeur. De père en fils.

Vente et conseil de matériel de tennis pour professionnel ou particulier.

Fournitures, coupes, médailles, trophées pour divers sports.

Contacter l’artisan

Tél : 04 94 68 51 38

Port: 06 29 15 26 77

E-mail : cayssials.tennis@orange.fr

Cordages Tennis.

Chez Mr. Claude Cayssials.

La boutique du 65 rue de trans c’est avant tout une histoire de famille !

Mr Claude Cayssials, militaire de carrière, est muté sur Draguignan et s’y installe dans cette maison situé au 4 Place des TONNELIERS, avec sa femme et ses 4 enfants.

Il débute sa nouvelle activité comme Skiman et Cordeur à « La Hutte Intersport ». C’est en 1979 au tout début de la démocratisation de ce sport, qu’il décide d’ouvrir sa propre boutique de Cordeur, dans ce qui était le rez de chaussé de la maison.

Cordage tennis était né ! Sur cette place des Tonneliers où l’on jouait le Jeux de Pomme et où les anciens se retrouvaient autour de parties de cartes et qui rappel de part son nom, l’ancien lieu de stockage des tonneaux de vin. En 1983, le commerce s’agrandit et une ouverture se fit sur la rue de Trans au N 65. Pour l’anecdote, la porte d’entrée d’origine y est encore aujourd’hui.

Le saviez vous ?

Le jeu de la paume

L’ancêtre du Tennis

Le jeu de Paume a été inventé en France au XIII°siècle. Le premier jeu de Paume aurait été conçu par des moines. En utilisant, le sol, les murs et les poutres du cloître, les moines jouaient avec une balle (l’esteuf) et la paume de la main. D’où le nom « Jeu de Paume ».

Au fil des siècles, le jeu de Paume connut diverses formes. Pendant longtemps, on jouait soit avec les mains, soit avec des gants. Mais vers la fin du XV°siècle, les gants furent renforcés avec des sortes de cordages ; car les mains devenaient trop douloureuses (les esteufs étaient en cuir ou contenaient de la chaux). Puis les battoirs en bois firent leur apparition mais ils restaient rudimentaires.Ce n’est qu’au XVI° siècle que l’on créa la première raquette dotée d’un long manche et d’un cordage en boyaux de moutons.

En Provence : 

C’est en 1450 que la raquette de tennis fit son apparition en Provence, suivis du filet qui lui est apparu en 1600. L’ouverture du premier jeu de paume à Marseille était au 18e. S à la fin du règne de Louis XIV. Il se trouvait rue Thubaneau et rue du Château-Redon. 

En 1836 c’est la première fois qu’on utilisait le mot “tennis”. Les points du tennis ( 15,30, 40) sont un héritage du jeu de la paume où les joueurs se plaçaient à 15,30, 40 mètres… 

La fondation du Lawn Tennis tennis club de Nice se créa en 1890 et par la suite, en 1891 le premier championnat de France “Messieurs” fit son apparition tandis que celui des dames vit le jour en 1897.  Ce n’est qu’en 1994 que le tennis-club de Marseille s’édifiait, alors que seulement un an plus tard, Nice créait son tout premier tournoi de tennis qui est d’ailleurs l’un des plus anciens du monde, alors que Cannes Tennis club, lui, est l’un des plus anciens centres de tennis de France depuis 1907.